Destination
Gastronomie italienne Gastronomie italienne

Gastronomie italienne

Interprété partout dans le monde pour le meilleur et pour le pire, l’art culinaire italien oscille aujourd’hui entre sauvegarde de ses traditions et ouverture à des pratiques et des influences nouvelles. À la clé, une offre culinaire renouvelée, à la qualité et à l'inventivité démultipliée.
Souvent réduite au trio incontournable pâtes-pizza-glace, la cuisine italienne est d’une richesse aussi méconnue qu’incomparable.
Un patrimoine gastronomique forgé par un territoire et une histoire hors du commun

Pays de montagnes et de plaines, baigné par la méditerranée et le soleil, la gastronomie de l’Italie reflète aussi bien les austères Abruzzes que l’opulente Emilie-Romagne, la Milan branchée que l'industrieuse Turin, la chicissime Portofino que la populaire Palerme. Chaque région, chaque ville, peut faire valoir un produit extraordinaire, un plat emblématique, une sauce qui fera toute la différence, souvent aussi jalousement gardés que fièrement revendiqués... 
La côte Amalfitaine nous régale de ses citrons, la Toscane de son lard de Colonnata, le Piémont de sa truffe blanche. Le parmesan comme la mozzarella s’exportent dans le monde entier. Et partout s’offrent à l’amateur des vins aussi réputés l’un les autres : le Chianti bien sûr, roi des vins italiens, le Valpolicella de Vénétie ou encore le Prosecco qui, marié en cocktail, donne naissance à l’iconique Spritz.

Traversée par des peuples venus d’ailleurs, les traditions culinaires de l’Italie sont imprégnées de ces multiples passages. Héritière des grecs, des normands et des arabes, la Sicile par exemple incarne à elle seule ce melting pot culinaire et mixe ces influences dans son cùscusu, un couscous de poisson très prisé. 
Quant à l’extrême nord-est du pays, on y retrouvera l’influence de…l’Autriche et de ses pâtisseries viennoises.


Renouer avec l’ouverture au monde

Si les produits italiens sont réputés partout dans le monde, c’est aussi un art de manger que l’on vient chercher en Italie. Un art méditerranéen qui repose sur 5 piliers, que l’on retrouvera un peu partout mais auxquels heureusement aucune convention n’oblige à se soumettre, au risque de ne pouvoir finir son repas !
Pour démarrer, rien de mieux que plusieurs Antipasti. Incontournables, ils mettent en valeur tout ce que l’Italie a de meilleur. Composés de légumes grillés assaisonnés d’huile d’olive, accompagnés de fromages, de charcuteries et de spécialités comme les bruschette – des tartines de pain grillé à l’ail et à l’huile d’olive – ils sont l’apéritif avec un grand « A », servi partout dans la botte.

Dans un repas italien typique, ils précèdent le primo piatto (premier plat) qui dans le nord sera plutôt composé de polenta ou de risotto, plat emblématique que Milan, capitale de la mode, de l’architecture et du design, n’a de cesse de moderniser. Ces primi ont fait de l’Italie l’un des premiers pays européens à proposer de multiples option gluten free rendant ainsi sa cuisine accessible à tous. Ailleurs ce sont bien entendu les pâtes sous toutes leurs formes qui sont servies – raviolis, tagliatelles, penne, … –  à toutes les sauces. 
Gastronomie italienne
Le segundo piatto se compose d’une viande ou d’un poisson : escalope de veau panée à la milanaise, calamars frits à la romaine ou encore cabillaud au pesto à Gêne. Enfin, impossible de passer à côté des fromages dont l’Italie est la seconde patrie avec 450 variétés à son actif. Ceux-ci précèdent les dolci. Une liste de desserts à donner le tournis, qui varie au gré des saisons. Au côté des glaces et des mythiques tiramisù et panacotta, le visiteur pourra déguster à Noël du panettone, une brioche aux fruits confits. 

Bien qu’elle aime à mettre en avant ses racines, la cuisine italienne, sous l’influence d’une nouvelle génération de jeunes chefs, évolue, se métisse et se modernise sous mille versions dans un new italian way. Tout sauf un hasard donc si la meilleure table du monde en 2016 était italienne, selon le World’s 50 Best Restaurants, classement annuel des meilleurs restaurants du monde par la revue britannique Restaurant.


Les restaurants AccorHotels, l’art culinaire italien à livre ouvert

Présents sur tout le territoire transalpin, AccorHotels reflète cet art gastronomique exceptionnel en innovant dans le respect de la tradition au sein de lieux inoubliables. Au Mercure Palermo à Palerme, le bar et le restaurant Exè sert des brunchs version sicilienne dans un superbe cadre signé Giorgio Pes, le scénographe du film « Le Guépard » réalisé en 1963 par Luciano Visconti. En Sardaigne le Tanit propose plus qu’un plat de poisson face à la mer : dans une ambiance envoutante et raffinée, il offre une vue superbe sur le fjord de Poltu Quatu et réinvente le poisson à savourer cru, à la vapeur, salé ou en gratin. 

Pour les amoureux de Venise, l’Hôtel Papadopoli sera leur nid. Son style élégant, son jardin d’hiver cosy, et le Canal Tolentini tout proche leur offriront un cadre unique pour un dîner aux chandelles reflétant la grande tradition culinaire vénitienne. Quant aux créatifs, ils viendront revisiter leur cuisine italienne à Rome et créer leurs plats sur mesure grâce à l’assortiment étonnant de pâtes, de poisson grillé, de viandes et de sauces que l’Ibis kitchen Oopen leur propose.


Retrouvez quelques-unes de nos tables en Italie dans notre sélection ci-dessous

Les restaurants liés

Nos articles liés